Le Salon des Poètes de Lyon

Présentation pour la saison 2023/2024

 

Pour suivre l'actualité des articles du blog (créé le 8 octobre 2007), il suffit de consulter en colonne de droite le module derniers messages


 

en guise de préambule


en cliquant sur le titre d'un article vous obtiendrez en bas de cet article un code QR qui permet la lecture sur un mobile (mais pas sur une trottinette)


 

welcome

Est-ce assez que d'aimer si on ne sait pas mettre dans l'amour toute la poésie et toute la  musique du ciel et de la terre

Guy de Maupassant


 

 Pour visualiser les 3 colonnes de ce blog en une seule fois il est préférable de régler le zoom sur 80 ou 90  %

un bandeau au-dessous du titre vous propose quelques catégories


 

 

 Vous pouvez cliquer sur les photos dans nos textes pour les voir en format plus grand.

( le nom de domaine est depuis quelques années www.salonpoeteslyon.fr)


Vous pouvez ainsi consulter notre menu des animations pour la niouvelle saison et pour 

nos concours 2023/2024 :

 vous pouvez consulter les règlements de nos Concours francophones à échéance du 31 mars 2024.

Les Résultats de 2022/2023 sont parus et vous pouvez les consulter dans notre article (les lauréats ont été avertis individuellement)


Our Contests are all French-speaking, we must accept this necessity: we understand the difficulties for those who do not practice our language, already for the reading of our articles, but they can use the automatic translation of search engines, which have, nowadays become more reliable.

As for the participations in our Contests, the use of French is essential.


 

Notre blog n'est pas exclusivement réservé aux règlements de Concours mais également à d'autres présentations telles que les productions de nos Poètes émérites, l'annonce de nos activités ainsi que les albums photos rendant compte des dites-activités, qu'elles soient culturelles, sportives ou...culinaires...

L'actualité sanitaire fait que nous avons été obligés de nous adapter : plus de rencontres qualifiées affreusement de "présentielles", animations dominicales mensuelles, réunions du Groupe d'études, remises des Prix, sorties du Salon.....Aussi, après le redoux de la pandémie, nous avons repris nos activités mais nous pouvons toujours utiliser ce formidable instrument de communication qu'est notre Blog (le compteur des fréquentations en témoigne). Et nous vous souhaitons de continuer avec nous en prenant toutes les précautions nécessaires.

venirvoir

car nous avons une majorité de visiteurs muets, bien sûr cette remarque est sujette à plusieurs paramètres car il faut :

1/connaitre l'adresse de ce blog 2/s'y connecter 3/savoir lire 4/savoir écrire...ce qui n'est pas donné à tout le monde...

et c'est encore pire depuis le virus ...heureusement les visiteurs étrangers sont là !

et je précise qu'en raison de son interactivité, il ne peut pas remplacer un miroir...le Maître de la toile...


 

et si vous avez envie de vous promener vous pouvez visiter mon blog personnel

Sur les Chemins de la Tradition (verlatradition.fr)

(200 107 visiteurs au 07/09/23)

Gérard-Antoine Demon


 

 

Posté par Salon des Poetes à 11:10 - - Commentaires [29] - Permalien [#]


13 février 2024

CANALBLOG

Canalblog vient de procéder à une modification totale de son fonctionnement de gestion : ce fonctionnement est incompréhensible ! Devant les problèmes causés, l'ancienne version a été maintenue !

Il faut être très intelligent pour comprendre les nouvelles versions de pages de gestion...à suivre

Posté par Salon des Poetes à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2024

La Chine

Monsieur Jean Etèvenaux, membre honoraire du Salon, présentera le dimanche 11 février à partir de 14h45 une causerie intitulée : faut-il craindre la Chine ? 

Il avait déjà évoqué le problème chinois lors de sa prestation du 11 décembre 2022 où il nous avait emmené en voyage dans les années 1930, il y a 94 ans, avec Tintin et Milou.

lotus bleu

lien et compte-rendu : http://www.salonpoeteslyon.fr/archives/2022/12/06/39735713.html

Pour ceux que le sujet intéresse, extrait d'un article publié par le Monde diplomatique de décembre 2023:

L’économie chinoise en panne ?

À échéance régulière, la presse occidentale bruisse d’une prédiction : l’économie chinoise serait sur le point de s’effondrer. Si l’infirmation systématique de leurs certitudes devrait inviter les oracles modernes à la prudence, elle ne suggère toutefois pas que la Chine se trouve à l’abri des convulsions. Sans frôler la banqueroute, l’empire du Milieu fait face à de sérieux défis.

La machine économique chinoise est-elle en train de se gripper ? C’est ce que laisse accroire un flux continu d’analyses et de commentaires pessimistes, voire alarmistes, publiés tout au long de cette année 2023. Pour M. Joseph Biden, président des États-Unis, l’économie chinoise s’apparente à une « bombe à retardement ». Moins outrancier, l’hebdomadaire The Economist s’est contenté, en couverture (13 mai), de poser la question « Peak China ? » (La Chine a-t-elle atteint son apogée ?). La même expression avait été employée l’an dernier, mais sans point d’interrogation, dans un ouvrage très remarqué à Washington signé par les politologues Hal Brands et Michael Beckley. Pour ces derniers, la République populaire de Chine (RPC) est devenue une puissance « déclinante mais réfractaire » dont les ambitions déçues nourriront la belligérance dans les années à venir.

La noirceur du tableau a de quoi surprendre, d’autant que l’économie a déjà engrangé plus de quatre points de croissance du produit intérieur brut (PIB) entre janvier et septembre 2023 (soit plus de 5 % sur une base annuelle). Les prédictions pessimistes sur la Chine sont un véritable serpent de mer du discours médiatique occidental. Dans les années 2000, son économie était menacée par la « surchauffe » ; en 2009-2010, par la crise financière mondiale et la contraction du commerce international ; en 2015-2016, par un excès d’endettement et les fuites de capitaux. Le Monde, en 2012, ne titrait-il pas « Chine : le capitalisme d’État se fissure » ? Le secteur public n’a pourtant jamais disposé d’une telle abondance de richesses : 308 300 milliards de yuans (environ 40 000 milliards d’euros) d’actifs détenus par les entreprises d’État non financières fin 2021, soit près de trois fois le PIB chinois et plus de quinze fois le PIB français. L’économie a plus que doublé en volume entre 2010 et 2022, selon la Banque mondiale.

À défaut d’être toujours fiables, ces diagnostics de crise et de stagnation ont sans doute la vertu de rassurer les (...) suite pour les abonnés

salon de lecture

 

Posté par Salon des Poetes à 09:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2024

Fiche d'identification pour nos Concours

Cette fiche peut être recopiée et sera à joindre dans l'enveloppe fermée pour tous nos concours (suite nos publications de règlements)

fiche

Posté par Salon des Poetes à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une drôle de famille...sans le sou...

Chers amis, vous avez tous entendu parler de cette cie extra-ordinaire pour laquelle j'investi beaucoup de mon temps et de mes pensées depuis plus de 30 ans.Beaucoup d'entre vous ont été nos spectateurs assidus...

Alors voila, je voulais encore organiser une dernière aventure pour ces acteurs si particuliers que j'aime tant....
Elle devait commencer en septembre 2023.... pour les 9 créations déjà réalisées nous nous auto-finançions quasiment totalement grâce à des subventions, à des dons...et aux entrées des représentations... sauf pour le coût des éducateurs qui lorsqu'ils sont sur scène doivent être remplacés sur leurs établissements respectifs...
Et voilà, en octobre l'adapei nous a annoncé qu'ils ne pouvaient plus prendre en charge ce coût....donc nous avons dû repousser le démarrage des premières répétitions, en attendant la réponse d'une subvention....qui hier était négative. Alors au lieu de nous désespérer, nous lançons une idée :
- Vous trouverez ci joint une explication du projet et une possibilité pour vous de nous aider suivant vos moyens. Je vous propose donc de remplir le document et de me l'envoyer avec votre chèque. Si nous arrivons à la somme minimale (20000€) dont nous avons besoin pour démarrer, vos chèques seront envoyés à l'adapei69 et réservés aux dépenses de la cie. En plus vous recevrez une attestation pour vos impôts. Nous avons déjà la quasi certitude de toucher 8 ou 9 000€.
Si nous n'arrivons pas à notre but.... et bien nous vous renverrons vos chèques et nous dirons adieux à ce dernier projet tant attendu.
Toute la cie compte sur vous.....
Maryse Cornet Carayol
32C Allée Jean Paul II
Résidence de Neuville
69110 SAINTE FOY LES LYON;
06 73 52 59 03
maryseca57@gmail.com 

05-IMG_3329

et le détail en PDF : Dr_le_de_famille___aide

Posté par Salon des Poetes à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 janvier 2024

J'ai trouvé ! avec reportage photos

Selon Wikipédia : Vitruve raconte dans son De architectura : « Un jour que, tout occupé de cette pensée, Archimède était entré dans une salle de bains, il s'aperçut par hasard qu'à mesure que son corps s'enfonçait dans la baignoire, l'eau passait par-dessus les bords. Cette découverte lui donna l'explication de son problème. Il s'élance immédiatement hors du bain, et, dans sa joie, se précipite vers sa maison, sans songer à s'habiller. Dans sa course rapide, il criait de toutes ses forces qu'il avait trouvé ce qu'il cherchait, disant en grec : « Εὕρηκα, Εὕρηκα ». 

Et ce mot Eurêka a depuis inspiré beaucoup de monde ! Ainsi Olivier Tonnelier en a fait son pseudo : né en 1984 à Tassin c'est l'un des plus connus slameurs français. On trouve un important article le concernant sur Wkipédia : (cliquez sur le lien direct) Eurêka (slameur) — Wikipédia (wikipedia.org)

eurêka

IL est donc venu dans la salle réfrigérée du Salon dimanche 14 janvier pour nous présenter le meilleur pour la fin, son premier album , qui fut publié d'abord sous une forme réduite (8 titres) en 2016, puis sous une forme plus longue (12 titres) en 2018, puis en octobre 2022, il publia la version professionnelle et définitive de l'album. Les titres y ont été réorchestrés et remasterisés. Entre temps  il donne des dizaines de représentations de son ciné-concert Le Meilleur pour la Fin, un spectacle seul-en-scène illustré par une série de dessins animés 2D réalisés par l'illustratrice Léa Fabreguettes.

On peut consulter son son site officiel en sons et lumières : (cliquez sur le lien direct) Site officiel du slameur Eurêka (eureka-officiel.com)

Et donc voici le reportage photos du Studio des Platanes pour ce jour royal (à nous la galette)

01-IMG_3325

02-IMG_3326

05-IMG_3329

06-IMG_3330

07-IMG_3331

08-IMG_3332

09-IMG_3333

12-IMG_3336 - Copie

13-IMG_3338

14-IMG_3340

23-IMG_3365

24-IMG_3368

25-IMG_3371

32-IMG_3390

33-IMG_3391

37-IMG_3416

38-IMG_3420

39-IMG_3422

40-IMG_3423

41-IMG_3425

42-IMG_3428

43-IMG_3429

44-IMG_3432

45-IMG_3433

46-IMG_3435

47-IMG_3438

48-IMG_3441

49-IMG_3442

50-IMG_3444

Posté par Salon des Poetes à 16:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

02 janvier 2024

Et en 2024 nous vivrons un jour de plus !

Souhaits-2024

Voeux-2024

 Il m'est facile de souhaiter que l'année 2024 soit meilleure que la précédente...

Gérard-Antoine Demon, dresseur de Blog

Posté par Salon des Poetes à 14:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 décembre 2023

Pour le 25 Décembre

dolomites

Posté par Salon des Poetes à 09:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 décembre 2023

Jeanne Moreau en photos

Ce Dimanche 17 décembre, le Salon des Poètes de Lyon a reçu Jeanne Moreau dans un spectacle conçu et joué par Corinne Méric

affiche jeanne

affiche 2 jeanne

 

en apparté : pour ma part, j'ai toujours en souvenir parmi ses immenses interprétations, du Paltoquet, théâtre filmé en huis-clos par Michel Deville (1986) auquel elle participa avec une distribution de haute qualité : Michel Piccoli/Fanny Ardant/Daniel Auteuil/Richard Bohringer/Philippe Léotard/Claude Piéplu/Jean Yanne/Yves Belluardo - Gérard-Antoine Demon

Le studio Lampin et les photos Moriaux en ont fait le reportage, commentaire : Spectacle très intimiste et poétique, Corinne Meric nous a enchanté(e)s tant par l'excellente mise en scène que les chansons choisies de l'artiste... Corinne avec sa voix magnifique, sa grâce naturelle, son entrain, nous a offert de mieux connaître et apprécier Jeanne Moreau, avec de beaux passages sur les pensées, sentiments de l'artiste, enchaînant les dialogues sur les questionnements intimes de Jeanne Moreau, de très jolis mots -tout en rimes- dont l'harmonie épousait la musique...

001

002

 

003

004

005

006

007

008

009

010

011

012

013

014

015

016

017

018

019

020

021

022

023

024

026

 

025

027

028

029

030

031

032

033

034


ET...Corinne Méric nous informe de l'enregistrement d'un disque ! (lien)

ENEWS_SEULEMENT_JEANNE_APPEL_A_CONTRIBUTION 

Posté par Salon des Poetes à 10:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 novembre 2023

Pour la montée des marches...réédition avec reportage photos !

Voici donc les lauréats 2022/2023 de nos Concours francophones (tous ont été avertis et invités individuellement) :

Section L – Poésie Libre 

  • 1er prix : 120 € – «Confiture d’orange» – Marcelle GOISSER - 81140 SAINTE CECILE DU CAYROU

  • 2ème prix 60 € – «Supplique » - Yves ROUSSEAU - 49100 ANGERS

Mentions :

  • «Le silence du désert» - Mr Dominique SIMONET - 72200 LA FLECHE

  • « Un poème venu d’ailleurs » Laura SERIO -94200 IVRY-SUR-SEINE 

 

Section C - Classique 

  • 1er prix : 120 € – «Quand le ciel nous rend fou » - Yves ROUSSEAU - 49100 ANGERS

  • 2ème prix : 60 € «L’innocent » - Claire PIERRE -45000 ORLEANS

Mentions :

  • « Un soir de ciel étoilé » - Laurent NOGATCHEWSKY-31000 TOULOUSE

  • « Anne » Sylvain GROLLEAU-74000 ANNECY 

Section NC – Néo Classique 

  • 1er prix : 120 € – «Au pays Lotophage » - Juliane ROUSSEL -34110 FRONTIGNAN

  • 2ème prix : 60 € – «Les parfums et les sons » - Robert PARRON– 69690 BESSENAY

Mentions :

  • « Près de la mer » M. Dominique SIMONET-72200 LA FLECHE

  • « Le rideau va s’ouvrir » Magali BRETON-77350 BOISSISE LA BERTRAND

 Section S – Sonnet – Prix Léopold Morrelière 

  • 1er prix : 200 € «Hallali » - Marie Christine GUIDON-92800 PUTEAUX 

 

Section N – Nouvelle 

  • 1er prix : 120 € – «Eglantine » Alex LEMOYNE- 69120 VAULX EN VELIN

 

  • 2ème prix : 60 € – « De plumes et de satin » - Marie-Thérèse BITAINE DE LA FUENTE -28232 LA ROZAS DE MADRID

 

SECTIONS ENFANTS 

SECTION B –Cours moyen- 6e

  • 1erprix : 35€ - «Blancheur- Feux d’artifice – Glacier…» 

 

SECTIONS MIGNARDISES POESIE -EDITIONS 

MIGNARDISES POESIES

  • 1er prix : « Il était une fois en poésie » - Mr. Dominique SIMONET-72200 LA FLECHE 

  • 2ème prix : « Confinée » -Henri FLOQUET-69006 LYON 

  • 3ème prix : « Escales gourmandes » - Corinne CUSIN-PANIT-69150 DECINES

  •  

Seuls les poètes ayant obtenu un Prix peuvent se prévaloir du titre de

« Lauréat des Concours du SALON des POÈTES de LYON »


 

Et donc nous avons missionné l'Agence de photos Moriaux des Platanes pour faire un compte-rendu de cette journée !

01-IMG_3197

04-IMG_3204

05-IMG_3206

06-IMG_3207

07-IMG_3208

08-IMG_3209

09-IMG_3212

10-IMG_3214

11-IMG_3215

12-IMG_3216

13-IMG_3219

14-IMG_3222

15-IMG_3223

16-IMG_3224

17-IMG_3227

 

18-IMG_3228

20-IMG_3230

21-IMG_3232

22-IMG_3234

23-IMG_3236

 

24-IMG_3240

25-IMG_3243

26-IMG_3244

27-IMG_3246

28-IMG_3247

 

31-IMG_3252

33-IMG_3254

35-IMG_3257

37-IMG_3260

38-IMG_3262

39-IMG_3265

40-IMG_3267

41-IMG_3271

42-IMG_3274

43-IMG_3275

Posté par Salon des Poetes à 16:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

06 novembre 2023

Invitation pour la remise des Prix de la Saison 2022/2023 (réédition pour cause de changement)

Une association qui va fêter au printemps 2024 ces cent vingt cinq ans, mais toujours jeune de cœur et de mots...

Une présidente, deux vice-présidents, deux trésoriers, une secrétaire générale,

Une responsable des concours, un responsable de site internet, une présentatrice de poésies déclamées,

Une responsable des envois internet et relectrice

et tant d’autres adhérents et sympathisants ...

Nous sommes tous poètes ou amis de poètes ... et vous ?

 

Maryse Cornet Carayol, présidente

et les membres du Conseil d’Administration

du Salon des Poètes de Lyon

seraient très honorés de votre présence

à la proclamation des résultats.

le Dimanche 19 novembre 2023 - 14h45

salon de lecture

 

Salle de Lecture de Lyon

39bis rue de Marseille – 69007 LYON

(tram T1 ou bus 35 – arrêt rue de l’Université)

une partie musicale ponctuera l’après-midi,

la violoniste ayant été victime d'un accident handicapant, l'animation prévue est annulée

P1019120

 et sera donc remplacée par : Jérôme Rappo

Nos vies en poésie, et en chansons ! est né de poèmes et de mélodies tombés de mon cœur et de mon esprit, des mots et des notes posés sur les sentiments humains, au fil du temps, des rencontres, des événements qui jalonnent une vie.

D'enfant timide à adolescent timoré, d'une jeunesse à apprendre à apprivoiser les sentiments, s'ouvrir aux gens, découvrir la musique, tomber amoureux, s'épanouir dans le bonheur d'une famille aimante, adorer ses enfants, pleurer de joies et de peines en années qui défilent, écrire chaque jour, et puis chanter, jouer, partager et partager encore.

Les vallées traversées seront faites de mots, fidèles compagnons de mon vagabondage, entourées de forêts, de rivières, de troupeaux, les mélodies s'envolent au-delà des nuages...

Des recueils, un spectacle poético-musical, des concerts...
Des mots, encore des mots, en poésies et en chansons, en écriture ou sur scène,

Parce qu'écrire, chanter et jouer sont un bonheur délicieux,
Parce que lire, écouter et regarder sont un bonheur savoureux,
Parce que partager est un bonheur contagieux...

J'espère vous croiser par ici ou par là, en partage de notre amour des mots.
Affectueusement,
Jérôme

 

 

 Vin d’honneur et inscription sur réservation (précisez le nombre de personnes)

 

Merci de vous présenter entre 14h20 et 14h45, la porte d’entrée extérieure étant ensuite fermée  à partir de 15h.

Il est toujours possible de sonner, mais bien évidemment cela perturbe le déroulement de la manifestation.

Un buffet terminera l’après midi partagée, pour une bonne organisation de celui-ci :

 

Merci de nous envoyer votre inscription avant le 13 novembre 2023

à Maguy Boulet - 3 av Dutrievoz - 69100 Villeurbanne

ou de nous envoyer un message par internet à maryseca57@gmail.com

 

 

Posté par Salon des Poetes à 12:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 octobre 2023

Poésie spécial Canada

 

 

Posté par Salon des Poetes à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2023

Concours spécial pour les 125 ans du Salon !!!

En plus de nos Concours annuels habituels dont les réglements viennent d'être publiés, à l'occasion de ses 125 ans, le Salon organise un concours supplémentaire dont la remise des prix aura lieu le 17 mars 2024. Cette opération aura lieu dans le cadre du Printemps des Poètes.

affiche

 

et en voici le règlement en PDF (cliquez sur le lien) 

Concours_poesie_125_ansSDP__2024 

échéance des envois : 5 février 2024

Pour ceux qui veulent tout savoir sur Madame Bach-Sisley, notre héroïne et co-fondatrice principale du Salon, vous pouvez consulter nos différents articles à son sujet en posant Bach-Sisley dans le module de recherche en colonne de gauche.

vous pouvez également consulter l'article Wikipédia qui lui est consacré : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Bach-Sisley


 

et bien entendu vous pouvez participer à tous nos autres Concours ! 

Posté par Salon des Poetes à 12:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 septembre 2023

Nos Concours francophones 2023/2024

Pour les Poètes impatients, voici les règlements de nos Concours pour 2023/2024 :

(cliquez sur chaque lien en PDF)

poésie adultes

Concours_poesie_Adultes_SDP__2024

poésie enfants

Concours_poesie_Enfants_SDP__2024

concours Laplace

Concours_poesie_Laplace_SDP_2024

haïkus et poèmes courts

concours_de_HA_KUS_et_COURTS_2024

Alors tous à vos stylets, calames, à vos plumes, stylos ou tablettes !

ivoire livre

Et pour ceux qui trépignent d'impatience en consultant les résultats des années précédentes (!), nous vous rappelons que tous les lauréats seront avertis individuellement avant la parution sur le blog et la remise des prix

fiche d'identification à joindre dans une enveloppe fermée (peut-être recopiée)

fiche

 

 

Posté par Salon des Poetes à 10:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 septembre 2023

Pour ceux qui font des vers ! (humour)

vers

Posté par Salon des Poetes à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2023

La nouvelle Saison recommence par l'Assemblée Générale

Cette rencontre est ouverte à tous les Membres de l'Association à jour de cotisation

adhésion

si vous ne pouvez pas découper votre écran, bulletin à recopier

Cette rencontre aura lieu comme l'année dernière : VENDREDI 13 OCTOBRE 2023 à 16h30 AU RESTAURANT LA TERRASSE TRION

2 rue de la Favorite Place de Trion 69005 LYON

convocation AG

et sera suivie d'un bon repas (inscription obligatoire avant le 7/10)

repas ag

inscription

 

comme pour l'adhésion, bulletin à découper ou à recopier

 

Vous pouvez visiter le site très attractif du restaurant (cliquez sur le lien) : http://la-terrasse-trion.fr/ avec les conditions d'accès...arrêt des TCL à la porte ! 

plan

Posté par Salon des Poetes à 10:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 août 2023

Lecture d'été...suite

interprétée par Jean Marais dans le spectacle Cocteau/Marais (éditionsThéâtre de l'Atelier-1983)

J'ai une grande nouvelle triste à t'annoncer : je suis mort.
Je peux te parler ce matin, parce que tu somnoles, que tu es malade, que tu as la fièvre.
Chez nous, la vitesse est beaucoup plus importante que chez vous. Je te rencontre parce que je n'ai pas toute ma vitesse et que la fièvre te donne une vitesse immobile, rare chez les vivants.
Les vivants et les morts, sont près et loin les uns des autres comme le côté pile et le côté face d'un sou, les quatre images d'un jeu de cubes. La vie et la mort s'affrontent.
Le miracle est de vivre double en face de cette grande énigme et n'être qu'un. C'est notre secret. Je cède la place. Abandonne-toi. La vie est morte, vive la vie. Le poète est mort, vive le poète. Adieu. Je commence à me dissoudre. Nos traits se tissent ensemble. La ressemblance est outre. Elle émane de l'esprit. La réalité commence.
 
(avec la complicité des Jeans qui s'aiment : Cocteau et Marais)

cocteau marais

 

Posté par Salon des Poetes à 14:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

08 août 2023

Notez sur vos agendas et autres papyrus...

salon

 nous vous rappelons :

salon de lecture

entrée gratuite pour les Adhérents

AVIS À TOUS LES AMIS DE LA POÉSIE ADHÉRENTS ET SYMPATHISANTS DU SALON DES POÈTES DE LYON : Si vous souhaitez faire paraître un de vos poèmes dans la Lettre du Salon, vous êtes invités à l’envoyer à notre secrétaire, par courriel : cf.lettredusalon@orange.fr

 

Cher amis, l’été est brûlant et les poètes, nous l’espérons, ne lâcheront pas leurs plumes, courageux et téméraires, suants et fatigués, mais adeptes des mots à partager que nous aurons le plaisir de découvrir à la rentrée du Salon des Poètes. Et cette reprise sera belle et pleine de promesses… nous allons vous en parler un peu aujourd’hui et beaucoup à l’assemblée d’octobre. La grande nouvelle est tout d’abord l’envie de fêter le 125ème anniversaire du SALON DES POETES DE LYON, pendant LE PRINTEMPS DES POETES, organisé dans toute la France. Nous allons lancer pour cette occasion des concours à thèmes nommés : « Coups de cœurs poétiques du Salon des Poètes de Lyon » Concours de Nouvelles devant aborder ce thème : « Madame Jean-Bach Sisley se porte toujours bien » Concours de poésie sur le thème : « Les mots s’envolent ». La particularité de ces concours sera la nomination des gagnants le jour de la manifestation prévue pour le dimanche 17 mars 2024. Mais nous avons aussi pour cette année 2023-2024 une programmation particulièrement soignée avec des points forts comme du théâtre avec Corinne Méric, du slam de haute teneur avec EUREKA, des conférences avec Jean Eteveneau et Jean Luc Chavent, de la chanson avec Jérôme Rappo et le groupe « Les Buissonnières »… ALORS NOTEZ TOUTES LES DATES, n’en manquez pas une et invitez vos amis, ces rencontres seront inoubliables…

Maryse Cornet-Carayol, Présidente du Salon des Poètes de Lyon


 

des précisions quant aux Concours seront données ultérieurement

les examinateurs émérites et bénévoles se sont penchés pendant la canicule sur les oeuvres des impétrants et les conclusions seront prochainement déposées...les gagnants seront d'abord avertis individuellement...

Posté par Salon des Poetes à 11:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 août 2023

A lire pendant les vacances, suite

Après l'oeuvre de Jean Cocteau, voici une suite consacrée au Poète lyonnais le plus prolifique et le plus honoré...

Le 25 juin 1883, un banquet réunissait, avec le préfet du Rhône, les membres de la Chambre de commerce de Lyon, les anciens membres, les personnes dont les fonctions se rattachent à son service. Il s'agissait d'offrir au secrétaire, qui avait voulu prendre sa retraite, un objet d'art, « souvenir, disait l'inscription gravée sur le socle, de trente années d'éminente collaboration ». Au moment de découvrir l'objet, le président de la Chambre se leva pour rappeler « les grands services rendus par M. Tisseur à la Chambre et au commerce lyonnais tout entier ». Après la réponse du secrétaire, le préfet, en sa qualité d'ancien confrère en journalisme, mit à son tour on relief les succès recueillis dans la presse par Jean Tisseur.

Malgré sa modestie et son extrême désintéressement,Jean Tisseur avait tenu une grande place et joué un rôle important dans notre ville. On l'a bien vu le jour de ses funérailles, où se réunit, autour de son cercueil, tout ce que le commerce, les arts, les sciences, les lettres, la magistrature et le clergé comptent d'hommes distingués. Rarement on verra un pareil cortège suivre le convoi d'un homme plus vivement regretté.

 Tel commence l'hommage rendu par Nizier du Puitspelu, architecte et écrivain célèbre, autrement-dit Clair Tisseur, l'un des membres de la fratrie Tisseur qui publia l'immense œuvre de son frère en rédigeant son éloge funèbre (446 pages en PDF chez Gallica). Il put publier cet ouvrage en collaborant avec ses autres frères et avec l'aide de Joséphin Soulary : on s'aperçoit que c'est un monument sur le monde littéraire lyonnais du XIX ième siècle et une véritable leçon pour ceux qui peuvent prétendre à connaître les règles poétiques. 

Jean Tisseur né le 7 janvier 1814 et mort le 26 juillet 1883, membre de l'Académie des Sciences, Belles lettres et Arts de Lyon, fut au XIX ième siècle un poète prolifique et fort connu à Lyon, tant et si bien qu'il devint une sorte de poète officiel de la ville ! Et son cortège funèbre fut immense, réunissant toutes les Personnalités de la Ville.

Vous pouvez consulter ses poèmes, il est difficile de faire un choix parmi les 446 pages des textes recueillis par ses frères et Joséphin Soulary ! 

tisseur

en cliquant sur le lien direct suivant : 

 

 

Poésies de Jean Tisseur, recueillies par ses frères [Clair et Alexandre]

Poésies de Jean Tisseur, recueillies par ses frères [Clair et Alexandre] -- 1885 -- livre

https://gallica.bnf.fr

vous pouvez faire disparaitre le côté gauche par la petite flèche, et télécharger l'ensemble sur votre ordinateur par option à droite, afin de lire les textes tranquillement...

Posté par Salon des Poetes à 08:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 juillet 2023

De la lecture pour l'été...

J'avais publié cet article lors du confinement (des sardines ?), heureusement cela parait terminé ! Je le republie pour livrer à nos chers abonnés et lecteurs un peu de lecture d'été ...attention : il est long, aussi vous pouvez le reprendre à plusieurs fois, car quiconque se prévaut d'être adepte de l'Art poétique, se doit de connaître ce texte essentiel. (les commentaires du confinement sont maintenus)

Gérard-Antoine Demon


 

 

Les 7 dialogues de Jean Cocteau avec le Seigneur inconnu qui est en nous

J'ai eu envie de repartager avec vous ce texte magnifique et méconnu de Jean Cocteau où il fait l'éloge de la Poésie ; prenez du temps pour le savourer, reprenez-le plusieurs fois si nécessaire, lisez-le dialogue par dialogue. J'ai visionné une scènographie de ce texte réalisée dans un Palais des Congrès, et cela était superbe.

PREMIER DIALOGUE

Comme je demandais : Seigneur n'userez-vous pas de nos mains pour vous construire un Temple, car si vous ne construisez pas un Temple, où pourrons-nous consacrer votre règne ? Il répondit : je construirai ce Temple mais vous ne le verrez pas, car il sera fait de chiffres et les chiffres deviendront des nombres si vous en êtes dignes et ce Temple aura nom : Poésie, car il ne saurait avoir d'autre nom. Et je disais : Comment le reconnaitre et ne pas le confondre avec un Temple d'idoles car leur adresse est grande à simuler la splendeur ? Il répondit : Mon Temple n'affichera pas de splendeurs et il n'existera que par votre volonté qu'il existe et nul autre architecte ne serait capable de l'édifier en un lieu . Je vous le répète il ne prendra ses assises sur aucun lieu sauf sur celui de votre Science et de votre Amour. Et sans votre Science le Temple ne peut s'édifier et sans votre Amour, il tomberait en poussière en admettant qu'une science feinte le puisse édifier en un lieu. Et comme je lui demandais : Qui nous enseignera cette Science ? il répondit : Cette Science est en vous mais elle dort et c'est à votre Amour de la réveiller d'un sommeil de mauvais rêves et lorsque vous l'aurez réveillée elle vous sourira et se lèvera de sa couche de nuages et elle bâtira le Temple que vous nommerez Poésie parce qu'il ne saurait avoir d'autre nom.

DEUXIEME DIALOGUE

Il dit : Car ce Temple sera un livre et ce livre le registre où je fais mes comptes, le registre de ma comptabilité. Malheur à ceux qui faussent les chiffres du livre car ils n'entreront jamais dans mon règne et jamais n'entreront dans mon règne ceux qui auront ri du livre, ceux qui auront jeté le livre , ceux qui se seront assis à ma droite pour insulter leurs frères qui ont écrit dans le livre. Car il n'y a ni gauche ni droite et qui prétendrait s'asseoir à ma droite fausserait les chiffres et les fausserait par orgueil. N'entreront pas dans mon règne ceux qui faussent les chiffres à leur profit et cherchent à s'enrichir en ajoutant aux chiffre le zéro qui les engloutira dans sa bouche. Je vous le dis, Jean a mangé le livre à Patmos de peur que le livre ne le mange. Car il y a des livres qui mangent les Hommes et mon livre vous mangera mais à seule fin de consommer votre méta-morphose. Car vous deviendrez chiffres et nombres et vous serez les colonnes du Temple qui portera le nom Poésie parce qu'il ne saurait porter d'autre nom.

TROISIEME DIALOGUE

Et comme je demandais s'il me serait possible de recevoir quelque lumière sur la science qui nous fera bâtir le Temple, il dit : Ne cherchez pas toujours à comprendre ni à savoir. Je vous guiderai d'abord et vous saurez ensuite. Et à quoi servirait-il que je vous dise ce qu'il faudra prendre de la boue et des chiffres et de ces chiffres et de cette boue faire un amalgame dont les vertus ridiculisent celles de l'or. A quoi servirait-il d'apprendre que le poème n'est pas un automate en qui quelque magicien fixe une seule pensée mais un organisme apte à mettre au monde des significations. Et vous servirait-il de savoir que ces significations sont innombrables, qu'elles échappent aux ouvriers du Temple et que le Temple seul pourrait leur révéler le secret final de leur besogne. A quoi servirait-il d'apprendre que le hasard résulte de l'infirmité des Hommes et qu'il n'est que le reflet des joyaux de ma couronne. Je vous le dis : Ne cherchez pas à quel usage je destine ce Temple et quelle sera votre tâche, car votre tâche sera celle d'aveugles et le Temple se nommera Poésie parce qu'il ne saurait porter d'autre nom.

QUATRIEME DIALOGUE

Et comme je demandais: Suis-je digne d' être un de ceux qui écriront des chiffres dans le livre ? Il dit : En vérité il n' y a ni passé, ni présent, ni futur et ceux qui écriront des chiffres dans le livre les ont toujours écrits et les écriront toujours. Vous avez écrit des chiffres dans le livre et je vous ai rendu invisible pour protéger le livre, et je vous ai rendu visible pour qu' on puisse vous bafouer, car si vous n' étiez pas bafoué, les chiffres s' effaceraient d' eux-mêmes dans le livre et vous n' y auriez rien écrit. Et comme je demandais : Me suis-je souvent rendu coupable de me croire libre de désobéir à vos ordres ? Il dit : Qui donc n' a pas désobéi à des ordres ? C' est le rôle des enfants, des poètes et des héros de désobéir à des ordres et c' est pour la désobéissance que l' obéissance est faite, et l' esprit souffle à l' esprit de désobéir. Car si vous n' étiez qu' obéissance vous vous remueriez pour bien des choses alors qu' il importe de comprendre la minute où le Maître exige la désobéissance et vous ordonne secrètement de quitter votre humble besogne afin de vous asseoir à ses genoux. Et ceux qui refusent de désobéir vous reprocheront de les quitter sans tourner la tête, car si vous tournez la tête, vous désobéirez à la désobéissance et cet acte vous changerait en statue de sel. Et si vous n' obéissez pas à l' ordre de désobéir vous resterez esclaves du deux et deux font quatre qui fait rire mes anges, et vous ne pourrez pas être un des ouvriers du Temple, mais seulement construire une de ces tristes casernes où vivent les morts.

CINQUIEME DIALOGUE

Et comme je ne voyais plus rien et n'entendais plus rien, et comme le silence ressemblait au silence et le vide au vide, j'interrogeai le vide et le silence. Et j'entendis : je suis le vide et le silence et il n'y a ni vide ni silence et le Temple sera fait de vide et de silence car votre vide n'est pas vide et votre silence n'est pas silence. Et à quoi servirait-il le livre des chiffres s'il s'agissait d'orner le vide et le silence ? Je vous le dis : ils n'aiment que l'ornementation et de cette ornementation rien ne reste dans le livre et ceux qui croient avoir peuplé le livre apprendront qu'ils n'ont rien écrit et que les chiffres du livre sortent du vide et du silence comme mes serviteurs apparaissent et disparaissent aux yeux humains, parce qu'ils ne viennent pas de l'espace, mais du temps et que ce n'est dans l'espace mais dans le temps qu'ils s'en retournent. Et ni le temps, ni l'espace ne peuvent exister l'un sans l'autre, et ni l'un ni l'autre n'existent. Et parce que vous avez deviné beaucoup de ces choses obscures, je vous parle encore et vous annonce que vos chiffres serviront à construire le Temple et qu'il se nommera Poésie parce qu'il ne saurait porter d'autre nom.

SIXIEME DIALOGUE

 Et comme je demandais s'il ne fallait pas craindre certains vocables qui risquent d'être soufflés par une force maligne, il dit : " Dans mon règne on ne juge pas, on pèse. Et vos actes s'y poursuivent sous une forme sans le moindre rapport avec celles que leur attribuent les humains. Votre tribunal fait rire mes anges car pureté, c'est unité et le mal n'existe que si l'unité se divise, et je suis trois en un, et au milieu de ce triangle il y a un oeil qui vous regarde."

SEPTIEME DIALOGUE

 Et j'entendis le rire des anges. C'était l'envers du silence et leur troupe nidifiait sur les corniches du Temple, et le Temple s'appelait Poésie parce qu'il ne pouvait avoir d'autre nom.

 

cocteau

 

sym-267

même si elle ne peut plus me lire, merci à MLT pour m'avoir fait connaitre ce texte et la vidéo de la scènographie

A la lecture de ces 7 dialogues, il est évident que Jean Cocteau n'y a pas fait seulement l'éloge de l'Art poétique, il y a présenté une véritable Connaissance, certains diraient pythagoricienne. Et quand on prend le temps de lire ce texte, on y découvre des vérités, des allusions précises à la Tradition, qu'elle soit primordiale ou non. On en trouve d'ailleurs de nombreuses traces dans les oeuvres de Jean Cocteau, qu'elles soient écrites, picturales ou théatrales ... Il faut prendre le temps pour le lire, car la patience mène à la Lumière et parfois à l'Illumination...là est la différence : avoir le temps ou prendre le temps.

Gérard-Antoine Demon

 

Posté par Salon des Poetes à 08:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,