Plongé dans un profond sommeil

Sur le sein de ma douce fée...

Je pose un baiser de vermeil

Plongé dans un profond sommeil

Près de cet être sans pareil,

Je glane ainsi quelque trophée,

Plongé dans un profond sommeil

Sur le sein de ma douce fée !

 

Tels des poissons dans un vivier

Enlacés dans un même rêve...

Nous ne craignons point l'épervier,

Tels des poissons dans un vivier

Blottis sur un lit de gravier,

Nous rêvons de lointaine grève !

Tels des poissons dans un vivier

Enlacés dans un même rêve !

 

Lorsque Morphée ouvre les bras,

C'est alors que je me réveille...

Nenni de poissons dans mes draps,

Lorsque Morphée ouvre les bras,

La fée hélas que j'aperçois,

C'est mon oreiller qui sommeille,

Lorsque Morphée ouvre les bras,

C'est alors que je me réveille !

 

Pierre Le Petit Galand †