23 août 2022

Dans nos archives

EXTRAITS RECUEIL "RÊVERIE DE POÈTE" DE ANNETTE MOUQUET 

Un premier amour

Garde moi près de toi, et toujours à mi-voix,
Redis ces mots troublants, merveilleux, qui me charment,
Amant, mon cher amant, idole de mon âme,
Ne m'abandonne pas, je n'aimerai que toi.
Caresse doucement le cher petit visage
Avec ces mots troublants que l'on dit, à notre âge,
Réchauffe d'un baiser, la bouche qui mendie,
Puis garde dans tes bras, ta petite chérie.
Et maintenant, tais toi, laisse parler nos cœurs,
Ne trouble pas d'un geste, nos rêves enchanteurs,
T'aimer longtemps, toujours, c'est toute ma folie !
Il me faut ton amour, pour embellir ma vie !
Et si la destinée nous séparait un jour,
Rappelle toi Chéri, le temps de nos amours.
 

 

Bienvenue au troisième millénaire

 

Quand le soleil, éteindra sa lumière,

Quand l’ombre de la nuit, s’étendra sur la terre,

L’aube de l’an deux mille s’éveillera demain,

Troisième millénaire, que sera ton destin ?

Ce chiffre de deux mille, avec ses trois zéros

Ne serait paraît-il pas un bon numéro !

On s’agite, on s’agite, dans tous les hôpitaux,

Pour parer vite, vite, aux pannes de réseau !

Resterons-nous bloqués dans tous les ascenseurs ?

Allons-nous voir muets tous les ordinateurs ?

Bien rangés sur le sol, on verrait les avions

Qui ne pourraient voler vers leurs destinations !

Mais alors, que feront tous les joyeux lurons

Qui veulent s’envoler vers les beaux réveillons ?

Il faut juger l’affaire avec parcimonie

Et ne pas prêter foi à cette prophétie !

Que le soleil ce jour, brille de tous ses feux,

Pour réchauffer le cœur de tous les malheureux.

Nous dirons « Bienvenue » eu nouveau millénaire

Apporte-nous l’Amour et la Paix sur la Terre.

 

Annette MOUQUET
Prix biennal René LAPLACE 2006
Poèmes extraits Recueil « Rêverie de poète »

Posté par : Salon des Poetes à - Commentaires [1] - Permalien [#]

Scannez-moi pour ouvrir l'article sur votre mobile

Commentaires sur Dans nos archives

  • Ces merveilleux poèmes d'Annette confirment son grand talent,
    Dans le premier poème, ses vers délicieux démontraient la grâce de l'amour,
    Dans le second poème, ils dressaient avec justesse les débordements et limites actuelles de notre monde en souffrance...
    MERCI de nous offrir aujourd'hui le souffle poétique d'une Grande Dame.

    Posté par Emma, 23 août 2022 à 16:28 | | Répondre
Nouveau commentaire