En ce jour pluvieux de la Saint Charles une assistance nombreuse (126 selon la police/302 selon les organisateurs) a participé à cette fête. C'est madame Jean Bach-Sisley fondatrice du Salon qui devait être contente ! Donc tous avait pris le chemin de la salle de la Ficelle boulevard des canuts à la Croix-rousse, une adresse qui déjà évoque tout un programme pour les Lyonnais !

Et ce fut un journée bien remplie et parfaitement réussie, placée non pas comme annoncée sous la Présidence d'Honneur de Monsieur Charles André mais sous celle de Monsieur Jacques Bruyas qui remplit cette tâche avec brio et talent. Les stands d'artistes et autres qui entouraient la salle eurent tous un grand succès auprès du public et les prestations des artistes, qu'il serait long ici de tous citer (mais voir nos précédents messages) furent excellentes. Avec, je l'avoue, un petit faible personnel pour la jeune chanteuse Sandrine Dubois, une amie fidèle du Salon.

Sans oublier le moment de midi où, à la suite de l'apéritif, animé par des diseurs eux aussi de talent, 170 personnes partagèrent le repas par grandes tables séparées, ce qui permit, là encore des contacts personnels privilégiés. Et la fin de la journée fut cloturée par la remise des prix annuels des différents Concours de poésie (prochainement ici même vous pourrez en lire le palmarès ainsi que l'annonce officielle d'ouverture de nos Concours 2012/2013.

En plus de la satisfaction de l'équipe organisatrice et de ses responsables, sous la présidence de Maryse Carayol, le garde des sous semble également être satisfait de cette journée, qui fut réalisée à partir de ses finances propres et de quelques aides privées, et aussi grâce au bénévolat.

Pour l'instant les photos prises par le Salon sont en cours de traitement dans notre laboratoire personnel et ferons l'objet prochainement de la publication d'un album ici-même.

Et à défaut de se retrouver dans ...110 ans, nous vous donnons rendez-vous le dimanche 2 décembre pour notre seconde rencontre mensuelle de la saison avec la sagouine. ??? ceci est le titre d'une pièce de Antonine Maillet interprétée par Jacqueline Jacot de la Compagnie Atmosphère. Nous vous rappelons que cet après-midi culturel présente également une scène ouverte aux poètes présents ; et que tout ceci se passe dans notre nouvelle salle mise à disposition par la Société de lecture de Lyon (pour tous renseignements, plan d'accès et adresse voir notre précédent message en cliquant sur le lien suivant : http://poetisons.canalblog.com/archives/2012/09/12/25086009.html )

la voilà la fondatrice Mme Jean Bach-Sisley qui tenait salon littéraire à Paris et à Lyon, salons fréquentés par tous les grands artistes de l'époque :

bachsisley