salon de lecture

Deux de nos membres émérites Jacqueline Lieber et Marcel Mutillod (on n'est jamais mieux servi que par soi-même...) ont entrepris un travail périlleux en se lançant dans un hommage au complice du Sar Rabindranath Duval. En effet il eut une production considérable en matière de radiophonie, de cinématographie et d'écriture, notamment avec de nombreux poèmes entre 1950 et 1960.

IL écrivit ainsi les paroles de 400 chansons depuis les années 40 dont certaines très classiques comme le prisonnier de la tour, Noël blanc, ou plaine ma plaine. Mais sa production fut essentiellement humoristique. Il participa à de très nombreux tournages de films (environs 120), à la télévision et au théâtre (une vingtaine) ; comme pour ses oeuvres radiophoniques la plupart de ses interprétations furent humoristiques mais on put le voir dans des rôles sérieux comme dans le 7ième juré de Georges Launter ou le repas des fauves de Christian Jacques. Il fut également co-scénariste de plusieurs des films qu'il a interprétés.

Et il a laissé un fort souvenir de ses émissions de radios, que ce soit sur Radio Luxembourg ou Europe n°1 avec notamment Signé Furax ou ses canulars téléphoniques où il prenait le nom de Monsieur Macheprot...Vous avez titré hommage à Macheprot ? Et bien oui, car son nom pour l'état-civil était Francis-Jean Blanche ! Et il nous a quittés à l'âge de 52 ans !

Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Blanche 

Vous comprenez donc pourquoi j'ai qualifié le travail de nos deux poètes de périlleux ! 

blanche